Alexandra Essen
Sophrologue à Boulogne-Billancourt

Qu'est-ce que la conscience en sophrologie ?

La conscience est une force qui anime la personne humaine.  Pour le Pr Caycedo, fondateur de la sophrologie, la conscience est: 

 "la force qui permet l'intégration de tous les éléments psychologiques et physiques de la personne humaine, c'est-à-dire la force qui l'anime. La sophrologie considère l'homme comme un être indivisible, original et transcendant (...)" (1979).

A. Caycedo propose une distinction entre les états - variations qualitatives, axe horizontal du schéma - et les niveaux de conscience - variations quantitatives, axe vertical du même schéma de l'éventail. Ces éléments ne sont pas spécifiques à la sophrologie.

La sophrologie différencie trois niveaux de conscience (variations quantitatives) : veille, sommeil et entre les deux : "niveau liminal". C'est au "niveau liminal" que les sensations corporelles sont le mieux perçues et intégrées. C'est à ce niveau que la dynamisation des structures de la conscience est la plus facile et efficace.

Trois états de conscience (variations qualitatives) : 

  1. pathologique (C.P.), étudiée par la psychiatrie ;
  2. ordinaire (C.O.), étudiée par la psychologie ;
  3. "harmonieux" (C.H.), étudiée par la sophrologie.

La perméabilité de la conscience dans le niveau Sophro liminal, conscience activée et intégratrice permet de stimuler positivement les structures.

C’est l’activation profonde de la conscience qui permet le travail sophrologique, son but étant de dévoiler la conscience activée depuis le niveau sophro-liminal. 

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligne