Alexandra Essen
Sophrologue à Boulogne-Billancourt

Petit détour sur les émotions de base 

Une émotion, (racine latine emovere "mettre en mouvement"), est une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d'abord une manifestation interne et génère une réaction extérieure. 

L'émotion est légitime, elle traduit un ressenti et a une fonction utile. Elle n'est ni positive, ni négative. 

Parmi les émotions de base, on trouvera la joie, la tristesse, la colère, le dégout et la surprise. Ces émotions servent de matériau de base à l'élaboration d'autres émotions dites secondaires. 
Les émotions, lorsqu'elles sont source d'énergie, constituent un moteur puissant. Elles nous permettent d'aller de l'avant,  nous améliorer, et sont donc source de grande satisfaction. 

Les émotions agissent sur nos comportements quotidiens, sur nos choix et nos perceptions. 
Bien qu'ils soient différents, les émotions et les sentiments sont liés: en effet, les sentiments font vivre toutes sortes d'émotions et , à l'inverse, les émotions peuvent générer des sentiments. 

 

La peur 

La peur est une émotion qui accompagne la pris de conscience d'un danger, d'une menace.  Elle fait partie des "émotions de base". 
Elle est une émotion très utile et , dés lors qu'elle est comprise et acceptée. 
La peur provoque un surcroît d'adrénaline nous permettant de fuir ou se défendre devant un danger ainsi que le développement de qualités de fond telles que: la prudence, l'anticipation et la prévoyance, l'attention, la vérification, l'aptitude à prendre des précautions et diverses mesures de sécurité..

Cette émotion naturelle n'est donc pas à rejeter. 

Peur ou phobie?

Comme expliqué précédemment, la peur permet de prendre conscience des dangers, elle sert en quelque sorte de sonnette d'alarme.
Lorsque la peur devient incontrôlable, lorsqu'elle handicape la vie quotidienne, on parlera de phobie. 

La phobie est une peur démesurée et irrationnelle d'un objet ou d'une situation précise.

Parmi ces phobies, on trouvera notamment ( liste non exhaustive)  : - les phobies spécifiques ou phobies simples, les plus courantes  : objets, animaux, situations. 
                                                                          -les phobies complexes: agoraphobie, phobies sociales

Les phobies font partie du processus naturel de développement. La plupart des enfants passent par des périodes où ils ont peur ( de l'obscurité, des monstres, des inconnus). Beaucoup d'adolescents ressentent aussi de l'anxiété au sujet de l'image qu'ils projettent et de la façon dont ils sont perçus par autrui. 
Tandis que ces peurs sont normales et disparaissent avec le temps, elles peuvent parfois persister et devenir incapacitantes. 

On considère qu'un dixième de la population souffre de phobies, les femmes étant plus enclines que les hommes. 

L'origine des phobies  est assez méconnue. Elle trouverait son origine dans l'enfance, généralement suite à un choc, ou un stress. Mais plusieurs facteurs neurobiologiques, génétiques, psychologiques et environnementaux sembleraient être en cause. 


Si l'anxiété ou les sentiments de détresse causés par la phobie interfèrent avec les activités quotidiennes ou les relations d'une personne, consulter un professionnel de santé est nécessaire. 

Phobies et Sophrologie 

Plusieurs méthodes peuvent d'être d'une grande utilité. Parmi elles, la Sophrologie obtient de bons résultats.

Par ses techniques de respiration et d'évacuation du négatif, la Sophrologie visera à rétablir un état de calme intérieur. La personne pourra développer des premiers outils, afin de mieux gérer sa peur et les situations anxiogènes. 

Certaines techniques plus spécifiques, notamment la Correction sérielle, permettront, en se rapprochant  doucement des ressentis corporels de la situation anxiogène, à substituer des ressentis agréables à ceux moins agréables.  De façon progressive, cette situation d'aller retour entre la situation anxiogène et ce qu'elle génère dans le corps et la situation agréable sera pratiqué plusieurs fois, lors de plusieurs séances, jusqu'à ce que la personne se sente sereine et que l'objet de sa phobie ne soit plus anxiogène pour elle ( du moins non invalidante) 
Définir un geste signal ou une image bouée pour renforcer sa confiance en soi est utile. 
Une respiration calme, la libération des tensions négatives et la visualisation d'une situation agréable seront proposées par le sophrologue. 


Dans tous les cas, le protocole sera adapté au patient, à son histoire, son âge.
 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligne